ECURIES DE L'ORTENBOURG
Behen de l'Ortenbourg
Demi-Sang Arabe
Né le 21 avril 2011
 Hongre aubère 


Père : Nedzukin de Pawi 
Mère : Neblina 
  
Ce qu'en dit Frède, sa propriétaire
Behen est un petit cheval vif,
curieux, volontaire et appliqué !

Il veut toujours bien faire et est très à l'écoute de tout ce que je lui demande !

Un vrai petit joyau brut
dont j'espère tirer le meilleur
et qui va désormais partager mon quotidien pour de très, très longues
années de bonheur !
Notre première semaine ensemble !
Si Behen et moi devions résumer cette semaine, nous dirions : Une semaine riche en découvertes !

Découverte :
- d'un box individuel,
- des voisins de palier,
- de nouveaux copains tels que Nevermind du
   Reuil, Dysée de l'Ortenbourg, Bidule de
   l'Ortenbourg ou encore Athos de l'Ortenbourg et
   de folles galopades dans le pré
- de la longe, de la chambrière, des protections
  tels que guêtres et protège-boulets
- de sacs en plastique, de ballons et d'autres
  accessoires en vue d'une désensibilisation
- d'un monde nouveau à l'extérieur de l'écurie
  grâce à de longues balades en main
- de l'équifeel, question de renforcer nos liens






Beaucoup de nouvelles choses que Behen appréhende avec courage et témérité, même si parfois il se prend pour un petit chien, prêt à sauter dans mes bras à la moindre frayeur.
Les jours passent mais ne se ressemblent pas...jamais avec Behen !
Et voici quelques nouvelles sur les activités pratiquées ensemble en 2014
balades en compagnie de Nevermind : elles promettent déjà de belles émotions ! Eh oui, la position nez dans les genoux et cul en l'air est l'un de ses jeux favoris...
Premier cours avec Corinne au cours duquel nous nous sommes essayés à la reprise de club 3 ; pour une première, on s'en sort pas trop mal mais il reste évidemment encore du boulot !
Première sortie en public lors de la journée Portes ouvertes le 28 septembre 2014 où nous voulions présenter, avec Megane et Nevermind du Reuil, quelques tests d'equifeel  dont le test du licol et du trèfle : difficile de rester concentrés quand on a un poulain qui n'a d'yeux que pour le public....en voilà un qui joue déjà sa star !
Behen progresse bien et devient même un maître d'école pour d'autres poulains, tels que Dysée de l'Ortenbourg ou Ckitoi de l'Ortenbourg, en matière de désensibilisation : sacs en plastique, parapluie, bâche, bouteilles en plastique, cerceaux, plots....rien ne résiste à Behen. Et ce sont souvent de franches parties de rigolade lorsqu'il arrive à convaincre les autres poulains que ce ne sont que des jouets avec lesquels on peut faire plein de bètises !!!
Travail en main sur les obstacles : confiant, Behen passe allègrement tous les obstacles proposés, de la barre individuel au sol, à la série de barres jusqu'au passage de contre-haut, de contre-bas ou de fossé....et vu l'engouement qu'il y a mis, je pense que ça l'a bien amusé !
Equifeel : contrat de 20 points pour le test du licol et du trêfle réalisé, même si pour ce dernier test Behen a fini par atterir......sur ma tête !
Heureusement plus de peur que de mal, mais il va falloir canaliser toute  l'ardeur de ce jeune cheval !!
Premiers frimas et voilà que Behen a pu tester sa couverture séchante ; à laisser sous surveillance si je ne veux pas la retrouver complètement machouillée ! Et oui, Behen goûte tout....d'ailleurs, en fin gourmet qu'il est, il a savouré également sa première banane !
Première balade en nocture : et oui, la nuit, tous les chats sont gris donc ça change la donne ! Mais même si le petit loulou se fait peur, il garde suffisamment confiance pour ne pas paniquer.
Premier travail en liberté à plusieurs chevaux :
- Avec Nevermind du Reuil et Dysée de l'Ortenbourg, les changements d'allure et de
   main se font de manière souple et sont très vite maîtrisés. De vrais petits chevaux
   de cirque !
- Avec Nevermind du Reuil sur une barre. Le geste est rond et Behen prend
   visiblement plaisir à sauter. Il plie joliment ses genoux et monte son dos. L'abord
   n'est pas bien maîtrisé, mais pour une première, ça fait déjà plaisir à regarder !

Equifeel : le reculer à distance est désormais maîtrisé mais Behen reste très chahuteur dans les exercices sans licol au trot : c'est tellement plus drôle de jouer !
Equifeel : apprentissage du cabré à distance ; et oui, vaut mieux pour moi car Behen lance les antérieurs lorsqu'il se cabre naturellement. Voilà quelque chose qui l'amuse au plus haut point et il adore jouer les gros machos, limite mustang sauvage qui en plus agite sa jolie crinière....impressionnant quand il s'y met !
Dressage : premiers pas, exécutés à chaque main de contre-épaule en dedans. Là encore, je suis scotchée de voir avec quelle facilité il exécute une demande....mais je me rends aussi compte avec quelle aisance il profite de mes failles et les exploite allègrement ; du coup, je dois parfois me fâcher ferme pour remettre les pendules à l'heure.......je déteste ça, mais, ça marche ! Quel coquin, ce Behen !
Travail à pied : mise en longues rênes. Pas facile pour ce gros bébé qui s'inquiète facilement. Mais Coco le mène avec douceur et fermeté là où elle veut en venir ! Et Behen finit par se prêter sagement à ce nouvel exercice.
Travail en longe : Behen est mis sur des barres au sol puis sur un cavaletti. Apparemment, travailler sur les barres l'amuse beaucoup....
Equifeel et désensibilisation : A la demande de Tiffany pour Cadillac et Océane pour Tao, Behen joue les professeurs ! Le dispositif n° 1 du licol avec un contrat de 15  points est présenté aux nouveaux copains qui s'y essaient ensuite avec tout de même quelques difficultés ! Les exercices de désensibilisation ont porté sur la bâche et le parapluie. Si cela n'as pas été problématique pour Tao, l'épreuve de la bâche l'a été pour Cadillac qui regardait cet objet non identifié avec un oeil perplexe. Mais Behen lui a vite fait comprendre qu'il n'y a rien à craindre.  Et ainsi, à la fin de la séance, Cadillac s'amusait déjà à la piétiner et la mordiller
Travail en liberté : le cabré que Behen fait très naturellement est en cours de travail pour une exécution sur demande...ça semble facile mais l'est nettement moins quand Behen doit le faire sur commande car il lance les antérieurs en même temps ! Donc pas simple de gérer la commande, le positionnement et la distance pour ne pas le prendre sur la tête ou les épaules !
Bilan de fin d'année
Depuis l'entrée de Behen dans ma vie, nous avons déjà parcouru un sacré petit bout de chemin....Oh, la route est longue et sinueuse, semée d'embûches qui souvent nous font douter mais qui, au final, ne font que nous rapprocher encore un peu plus l'un de l'autre !

Certes, il y a tout le coté "travail" que nous essayons, ensemble, de réaliser de notre mieux.

=> Travail à pied : En longe, Behen s'applique aux 3 allures et aux 2 mains, mais peut être
     encore un peu capricieux et m'arracher la longe des mains quand il est chaud. Il obéit
     relativement bien aux ordres vocaux et chose qui me ravit au plus haut point, il s'arrête au
     carré quand je le lui demande...Le passage d'obstacles, à la longe, ne lui pose pas non
     plus de problème et c'est même avec une certaine joie qu'il s'élance sur de petites barres.
     Aux longues rênes, le travail vient à peine de commencer mais les déplacements au pas
     sont réalisés avec sérénité

=> Equifeel : Les dispositifs du licol, du trèfle, du trèfle à 4 feuilles et de la bâche sont
     réalisés avec un contrat de 20 points (le maximum) lorsqu'il est travaillé seul. En public,
     cela est encore un peu difficile, mais comme il l'a prouvé lors de la fête de Noël du
     14.12.2014, il sait se concentrer même au milieu de la foule, de la musique et d'autres  
     chevaux. Le travail sur le compas et le slalom viennent tout juste de débuter...
     à suivre donc.

=> Autres activités en liberté : Behen a appris le cabré mais celui-ci reste à perfectionner.
     Il commence également à réaliser la révérence et passe tranquillement un mur de
     bouteilles en plastique vides....tout cela sera encore à peaufiner en 2015...

=> Travail monté : Montoir (et oui, ce n'est pas toujours ça !), assouplissements horizontaux,  
     assouplissements latéraux, transitions.... Nous répétons inlassablement nos
     gammes...Cela pourrait paraître lassant mais Behen a un programme à la carte...MDR !

  Cependant, le plus important est cette complicité qui se développe

    chaque jour un peu plus...mais cela va bien au-delà des mots !!!!


Alors, Merci Behen car tu as rempli ma vie d'un nouveau souffle ;

Merci à ma famille de m'avoir soutenue et de me soutenir encore dans ma démarche ;

Merci à mes bonnes fées, Christiane et Constant, de m'avoir fait confiance et de m'avoir confier ce gros bébé ;

Et enfin, Merci à ma coach Corinne qui me remet souvent les pieds sur terre,  car il est vrai et je dois bien l'avouer, que je gagatise ce petit bonhomme et que j'en fait un sale gosse !!!

BONNE ET HEUREUSE ANNEE 2015

De la part de FREDE et BEHEN


Et à l'année prochaine pour de nouvelles aventures !